La petite Perran

Petite adorable de Pearl

Une machine à ronron. Adore les câlins. Elle est très joueur et a besoin de se dépenser. Elle adore qu’on s’occupe d’elle et qu’on la caresse. Curieuse et joueuse, elle fera le bonheur de sa nouvelle famille.


Date de Naissance (souvent approximative) : 1/4/2019

Apparence : chat de gouttière

De couleur : noir à poil long

Besoin accès extérieur : à vivre en appartement et sans autres chats positive car elle est positive FIV, mais comme elle est petite encore, elle va apprecier la companie d’un autre chat.  Sa mère, Pearl est aussi à l’adoption.

Identification :250268712790079

VIVRE AVEC UN CHAT PORTEUR DU FIV

Le syndrome d’immunodéficience acquise du chat (ou FIV) est une maladie virale. Celle-ci correspond à l’équivalent du SIDA de l’homme. Néanmoins, il n’y a aucune transmission possible du chat à l’homme, ni du chat à aucune autre espèce animale. Le virus n’atteint que les chats.

Le virus pouvant être latent pendant de nombreuses années, il est donc possible de vivre sereinement avec un chat porteur de cette maladie sans aucun risque.

Un chat bien protégé est un chat qui vivra plus longtemps.

N’hésitez pas à lui offrir une vaccination complète pour prévenir les maladies extérieures et lui offrir une nourriture saine qui aidera son corps à mieux se défendre.

Si vous n’avez pas d’autres chats vous ne devriez pas hésiter à adopter un chat FIV. Vous devez seulement prendre en compte deux éléments :

  • une espérance de vie plus courte. Les chats porteurs du F.I.V. peuvent vivre de nombreuses années sans déclarer la maladie. Bien que votre chat ne soit pas plus fragile qu’un autre tant que la maladie ne s’est pas réveillée, celle-ci peut devenir active sans crier gare. Il est donc important de savoir observer son chat et de consulter son vétérinaire au moindre signe anormal.
  • Si vous savez que votre chat est F.I.V., il est de votre devoir d’adopter une attitude responsable face aux risques de contamination. Concernant les chats de votre voisinage vous avez une responsabilité, c’est pourquoi il est recommandé de ne pas laisser votre chat sortir.
  • En effet, comme il n’existe pas de vaccins, ni de traitements pour éradiquer le virus FIV, le seul moyen de limiter sa propagation est d’éviter les contacts entre chats sains et malades.