Parasites

wellington (2)

Les tiques : Les tiques font parties de la famille des acariens. Elles se fixent sur la peau des mammifères (chiens, chats, et même l’homme), se gorgent de sang, et tombent au bout de 2 ou 3 jours.
Les tiques se trouvent dans les broussailles, les bois. Elles sont responsables de la transmission de maladie telles que la piroplasmose, l’ehrlichiose canine, l’hemobartonellose féline, la maladie de Lyme (transmissible aussi à l’homme).

Les puces : Les puces font parties de la famille des insectes. Elles se faufilent entre les poils et ont une capacité à faire de très grands bonds. Elles se nourrissent du sang des animaux.
Les puces se multiplient très vite et aiment particulièrement vivre dans les tissus, les oreillers, les canapés, etc…   Elles sont responsables d’allergie aux piqûres de puces, et de la transmission du ténia.

Les vers : Ils existent plusieurs types de vers. Il est important de vermifuger votre chat régulièrement avec les traitements adaptés à chacun d’eux (consulter votre vétérinaire) :

Les aoûtats ou vendangeurs : Les aoûtats sont des larves d’acarien, qui, comme leur nom l’indique, apparaissent au mois d’août. Ils se fixent sur la peau des mammifères (chiens, chats, etc… et aussi sur l’homme), se nourrissent de leur sang. Ils deviennent alors oranges et se détachent.
Les aoûtats se trouvent dans l’herbe. Ils se fixent plus particulièrement au niveau où la peau est particulièrement fine : entre les doigts, à l’intérieur des cuisses, derrière les oreilles, etc… Ils provoquent de fortes démangeaisons.

ATTENTION : Si vous possédez un chien et un chat, faites très attention à l’utilisation des produits antiparasites. Les produits adaptés aux chiens ne sont pas forcément adaptés aux chats. Le cas inverse est vrai aussi. Votre animal peut réagir de façon très violente (convulsions, fièvre, tremblement) si un produit non adapté lui est administré.

Les champignons (ou teignes) : Également fréquentes, les teignes touchent préférentiellement les chats avec un poil long type persan. Quand elles touchent de grands effectifs de chat elles sont difficiles à éradiquer car le milieu est fortement contaminé et le traitement n’empêche pas une ré-infestation ultérieure.
Les symptômes peuvent être variés : En général, il n’y a pas de démangeaison, on note des chutes de poils circonscrits souvent au niveau de la tête, parfois carrément une « tonte  » en forme de pièce de monnaie avec une peau très légèrement réactionnelle : présence de « pellicules » plus ou moins fines.
Ces teignes sont contagieuses à l’homme.

Pour vous mieux conseiller
Les services vétérinaire que Chats du Quercy utilise sont excellent, contacter nous pour avoir leurs détails.

Visiteurs / Visitors:
Orrom Informatique - Conception Sites Web

Conception Sites Web
Orrom Informatique
Puy l'Eveque